BILAN DE MON SEJOUR EN ISLANDE

De retour en France, il est temps pour moi de tirer un bilan de mon expérience en Islande. Qu'est-ce que j'ai retenu, quels seraient mes conseils, et quels sont mes regrets ? Let's find out !

DÉCOUVERTES 

J'ai découvert une nouvelle culture et des paysages auxquels je ne m'attendais pas du tout : je pense que nous imaginons tous la toundra quand nous évoquons les pays nordiques, or l'Islande est désertique pour la plus grande partie. Ainsi, je me suis habituée à la mousse, le temps venteux...Je ressors grandie de cette expérience, et je réalise à quel point les habitants du pays sont résistants et courageux : le temps au mois de mai n'est rien comparé à l'hiver. 

REMISE EN CAUSE DE MES HABITUDES 


En Islande, j'ai radicalement changé d'alimentation. Je n'ai presque pas mangé de viande de mon séjour, ni de poisson. Je ne souhaite pas particulièrement devenir végétarienne ni vegan, mais ce séjour a été pour moi l'occasion de me poser des questions sur mes habitudes alimentaires. Pourquoi consommer autant ? Pourquoi gaspiller quand on peut réutiliser ? En parallèle, j'ai entamé la lecture du livre "Zéro Déchet" de la franco-américaine Béa Johnson, qui me guide dans ce cheminement. 
Je me suis moi-même surprise en découvrant que des produits que je n'appréciais pas vraiment se mariaient très bien dans des recettes : lait d'amandes, lait de noix de coco...Finalement, la cuisine est un jeu d'enfants !

REGRETS


Quelques regrets, qui tiennent surtout aux lieux que je n'ai pas pu visiter. Par exemple, je n'ai pas eu le temps de faire le tour du Golden Circle qui est l'attraction touristique principale, ou encore d'aller aux îles Vestmann ou de voir les fjords, les aurores boréales... C'était un compromis, puisqu'il fallait tout de même que je travaille à la ferme. Je ne me suis jamais considérée comme une touriste ! J'espère revenir un jour dans ce pays, pour continuer de découvrir ses multiples secrets. 
D'autre part, j'aurais aimé rester plus longtemps à la ferme pour développer de véritables projets : par exemple, la permaculture à l'extérieur de la ferme, ou travailler sur la construction de la serre. 

CONSEIL

Au final, je conseille à 200% l'expérience à la ferme. Je me suis sentie intégrée à une communauté, et j'ai découvert ce pays comme jamais je n'aurais pu le faire en louant une voiture pour faire le tour de l'île. Même si je ne suis restée que trois semaines en Islande, l'expérience a été très forte humainement et je n'ai jamais été aussi triste de quitter un pays. Que vous ayez envie de voyager ou de recevoir des volontaires, je vous conseille vivement de faire un tour sur le site http://workaway.info/ qui selon moi est la meilleure idée du monde !

A bientôt pour de nouvelles aventures, et merci d'avoir suivi ce blog :) j'espère que vous aurez un nouveau regard sur l'Islande, et que je vous ai donné envie de voyager !

Florence, 
Globe Trotteur 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

POURQUOI L'ISLANDE ?

JOUR 7 : ESCAPADE A LA PISCINE

BALADE PRES DU LAC