DES DÉCOUVERTES CULINAIRES - MADE IN ICELAND

Le midi, nous mangeons à la ferme. Konrad, Manuel et Oli - le deuxième gérant de la ferme, et également cousin de Hankur - ont préparé une pizza à 2h du matin et il en reste un peu. Affamée après la piscine, j'en dévore plusieurs parts. Elle est excellente !
Ensuite, il est temps de s'occuper des chambres et de nettoyer la ferme. Avec une volontaire supplémentaire, tout va beaucoup plus vite. En une heure, tout est prêt ! Nous décidons alors de faire quelques améliorations dans la ferme, et allons chercher des clous. Enfin, nous nous asseyons dans le salon et nous reposons un peu. J'en profite pour lire le "Iceland review", un magazine sur le pays. Je fais des découvertes intéressantes, et retient quelques excursions à faire. Je termine également Riverdale, une série que j'avais commencé il y a quelques temps et dont le dernier épisode vient de sortir.


En fin d'après-midi, nous nous motivons avec Elise pour aller faire une balade. Nous marchons une dizaine de minutes, mais le temps est exécrable. Il y a un vent du diable, elle perd même un gant en chemin qu'elle retrouve ensuite. Nous rentrons donc rapidement à la ferme. La balade, ce sera pour une autre fois !

En début de soirée, Konrad, Hankur et Oli reviennent de Reykjavik. Ils devaient s'occuper de plusieurs commissions là-bas, et sont revenus le coffre chargé. Il s'agit maintenant de préparer le repas du soir, et puisqu'il reste de la pâte à pizza, on va pouvoir en refaire !
Konrad a beau être vegan, il cuisine des pizzas pour tous les goûts. Avec ou sans fromage, avec ou sans viande...La pizza est délicieuse, et alors que je m'apprête à manger la pizza au salami, Konrad nous fait une confession. La viande n'est pas de n'importe quel animal. C'est de la viande de cheval ! Certains sont réticents à l'idée de manger de la viande de cet animal, qu'ils affectionnent particulièrement. Je me lance - après tout, cela reste de la viande et semble appétissant - et suis surprise par le goût. C'est très bon ! 


Pour le dessert, Manuel s'est lancé dans une tarte aux pommes façon roumaine, qui se rapproche du Strudel que j'avais pu découvrir à Prague - une sorte de chausson aux pommes à la cannelle. Je l'aide à préparer la tarte, et râpe les pommes. Après cuisson, le résultat est excellent ! J'en prends une part, et la dévore.
L'ingrédient bonus ? Du beurre de cacahuète, intégré à la pâte - le produit de base dans cette ferme, je m'en achèterai sûrement un pot en rentrant en France au risque d'être en manque




Le ventre plein, je pars me coucher. J'ai très bien mangé aujourd'hui, espérons que mon estomac s'en remette avant le banquet du lendemain !


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

POURQUOI L'ISLANDE ?

JOUR 7 : ESCAPADE A LA PISCINE

BALADE PRES DU LAC