EXCURSION A SELFOSS

Selfoss est la plus grande ville du sud de l'Islande - avec 6000 habitants, vous ne rêvez pas - et à seulement une dizaine minutes de la ferme en voiture. Eva, une amie islandaise, vit là-bas et je me suis donc décidée à aller la voir.


Nous nous rendons tout d'abord dans un excellent café - qui propose des pâtisseries - le café Krus. Je prends un thé vert et un dessert islandais traditionnel, à base de confiture de rhubarbe. Je connaissais déjà la rhubarbe pour en avoir mangé avec des crêpes. C'est excellent !
Eva me parle de la langue islandaise, et m'explique que l'islandais écrit est très ennuyeux et vieillot par rapport à la langue parlée. Elle préfère largement le français ! Nous parlons alors des bonnes pâtisseries françaises, et je lui montre une photo de l'un de mes desserts préférés : le Paris Brest. 

Ensuite, nous visitons la librairie - qui est plutôt une médiathèque - et un magasin de mode. Ca y est, j'ai fait le tour du centre ville...C'est minuscule ! J'ai passé mes années collèges et lycées dans une ville de cette taille là, mais la ville était beaucoup plus dynamique. Je n'en reviens pas que ce soit si mort...

Après cette courte visite, Eva m'amène chez elle - dans ce que l'on appelle la "vieille ville". Sa rue a récemment été nommée "plus jolie rue de Selfoss" par le maire, et je dois dire qu'elle a son charme. Elle m'explique que toute la rue ou presque appartenait à sa famille, et qu'ils en ont maintenant revendu une partie. Il s'agissait d'une grande ferme, qu'ils ont donc depuis transformée pour la rendre habitable. Un peu comme chez moi ! J'aime beaucoup les couleurs des maisons, et leur simplicité. Tout est très calme, et paisible. 
Nous allons ensuite nous balader - la plage n'est pas très loin - et nous passons par le jardin qu'entretient son grand-père. Le jardin est très charmant, et son grand-père a même donné des noms aux plantes. 
Nous passons près de chevaux, avec lesquels nous sympathisons - je ne suis pas fan de ces animaux mais il faut croire qu'ils m'apprécient, tout comme le chien Tito.
Puis nous arrivons à la plage, et nous nous assoyons dans la mousse. Elle m'explique que cette rivière, qui ressemble à un lac vers la ferme, a le courant le plus fort d'Islande. Cela ne m'étonne guère, car j'avais déjà pu m'en approcher et voir la vitesse. 
Nous sommes contentes de pouvoir profiter du soleil, d'autant plus qu'il y a très peu de vent. Pour les islandais, c'est un temps parfait ! J'en rigole car en France, c'est un temps normal - surtout qu'il fait frais, autour de 12 degrés.

Nous allons ensuite dans sa maison, où nous préparons une limonade façon indienne, avec des épices et du sel. Le résultat est excellent ! Nous parlons de nourriture - je lui conseille vivement d'acheter du Tahin, un produit excellent pour la santé et très bon - des français, des clichés sur les femmes et sommes d'accord pour dire que ce n'est pas normal qu'aujourd'hui une femme doive s'occuper de toutes les tâches ménagères et de la cuisine. Même en Islande, un pays pourtant très égalitaire, certaines femmes sont encore reléguées au second plan. Cela doit changer ! 
Elle me montre l'aquarium de son père, un véritable ecosystème avec Nemo, Dory, des étoiles de mer, des crabes, crevettes...et m'explique que c'est une véritable passion pour lui. Au vu de tous ces poissons, je n'en doute pas. 
Elle me fait alors goûter du brennivin, un alcool fort traditionnel - une sorte de vodka, mais 100 fois meilleure. J'adore !!! Il s'agit d'un alcool de pommes de terre, et c'est très bon. 

Après cela, nous allons rejoindre son copain qui est en train de construire une nouvelle maison pour sa famille. Sa soeur nous montre où se trouvera sa chambre, elle a l'air fière. 
En route, Eva m'explique que dans sa ville il y a une tradition l'été : chaque quartier se voit attribuer une couleur, et doit mettre des décorations et proposer des activités en fonction de celles-ci. Par exemple, pour le sien, il s'agit chaque année du bleu. Certains quartiers vont même jusqu'à porter tous les jours leur couleur...Mais d'après ce que je comprends, son quartier n'est pas le plus investi. Un peu comme les Français et la fête des voisins...

Comme Hankur n'a pas encore fini ses courses, elle m'emmène dans un glacier. J'adore le concept : on choisit sa boule de glace, et on peut ensuite rajouter un "topping" - un ingrédient que l'on met dessus. Je choisis fruits des bois, et du chocolat daim comme topping. C'est TELLEMENT BON !!! Comme tout est en islandais, je demande à Eva de m'expliquer certains mots. Quelle langue compliquée...Je retrouve certaines racines allemandes, mais je ne comprends pas la majorité des mots - je dirais même les 99%. Sans parler de la prononciation... Quelle langue barbare pour moi ! Nous rigolons de mon accent. Il est déjà temps pour moi de rentrer, car Eva est attendue au restaurant et Hankur va arriver. Quelle bonne journée !
Au passage, je réalise que c'est la première fois que je dépense de l'argent depuis que je me suis installée à la ferme. Ce sont des vacances économiques - heureusement vu le niveau de vie islandais, j'ai dépensé 15€ pour un thé, une part de gâteau et une glace. 

En rentrant, je découvre de nouveaux vacanciers - des singapouriens, et une américaine du Montana. Cela me fait toujours plaisir de rencontrer de nouvelles personnes, et je sympathise bien avec eux. Je retrouve également les chatons, qui sont toujours aussi adorables. Il est maintenant temps d'aller se coucher, à demain !!!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

POURQUOI L'ISLANDE ?

JOUR 7 : ESCAPADE A LA PISCINE

BALADE PRES DU LAC