JOUR 5 : AUX FOURNEAUX !

Aujourd'hui, réveil un peu plus tôt que les autres jours car je veux cuisiner. C'est décidé, je vais faire des CROISSANTS ! Manuel et Conrad avaient envie d'un petit déjeuner français depuis quelques jours, alors c'est l'occasion de m'y mettre. Beau défi, car je n'en ai encore jamais fait. Je trouve une recette sur internet, et me lance. Pour les intéressés, j'ai suivi cette recette : https://lacuisinedannie.20minutes.fr/recette-croissants-facon-boulangerie-355.html
Si seulement j'avais su que j'allais passer la moitié de ma journée à les préparer...
Bref. Je commence donc par la première étape, et laisse reposer la pâte une heure. Pendant ce temps, j'en profite pour m'occuper des chambres du haut. 
Quand je reviens, j'ajoute le beurre et suis les indications. La pâte ressemble désormais à une étoile ! De nouveau, la pâte doit reposer et rester au frigo pendant 1h. Il ne faut pas être pressé...



J'en profite alors pour continuer la lecture de l'Idiot de Dostoïevski. Plus que 300 pages ! Les aventures du Prince Muichkine, de Nastassia Philippovna et de la famille Epanchine m'enchantent. Un jour, j'irai en Russie !

Je retourne dans la cuisine pour m'occuper des croissants, et les façonne. Ils seront visiblement petits, mais ce n'est pas bien grave. C'est reparti pour 1h de repos...





Enfin, il est temps de les enfourner pour qu'ils puissent cuire. A la sortie du four, ils sont tout dorés, j'adore ! Le jaune d'oeuf que j'ai déposé a sûrement aidé. Ils ont bon goût, même si j'ai du mal à me faire au lait d'amandes - pas de lait de vache ici, c'est le vegan lifestyle. Les croissants sont un peu compact à l'intérieur, comme si la levure n'avait pas fait son effet. Mis à part cela, ils se dégustent bien !





Pour accompagner les croissants, Manuel a la bonne idée de faire un chocolat chaud. Aimant improviser, il ajoute du beurre de cacahuète. Le résultat, quoique pâteux, est excellent ! Je suis calée pour le reste de l'après-midi. 
J'en profite alors pour lui expliquer qu'à cette heure ici - 16h30 - c'est ce que l'on appelle le goûter en France. Visiblement, ce n'est pas courant dans d'autres pays. Il faut croire que les Français sont très gourmands !








Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

POURQUOI L'ISLANDE ?

JOUR 7 : ESCAPADE A LA PISCINE

BALADE PRES DU LAC