PREMIÈRE SOIRÉE ISLANDAISE




J'arrive enfin à Selfoss, et après un peu d'attente, mon hôte arrive. Haukur, le gestionnaire de la ferme, m'explique dans la voiture qu'il a crée cette ferme il y a 4 ans avec son cousin. Originaire de Reykjavik, il était dépassé par le brouhaha intempestif de la ville et a décidé de se lancer.




En arrivant, je découvre les autres volontaires :

  • Conrad, un australien décontracté qui est à la ferme depuis quelques mois déjà. Vegan, il est bon cuisinier - bien qu'il ne s'en vante pas - et c'est lui qui nous prépare le repas du soir. Il a déjà beaucoup voyagé : au détour d'une conversation, j'apprends qu'il a déjà vécu 6 mois en France, mais aussi en Afrique du Sud, en Pologne, et maintenant en Islande ! Un vrai globe trotteur. 
  • Manuel, un roumain qui a débarqué à la ferme mi décembre. A l'origine, il ne devait rester que quelques semaines - comme Conrad - mais il faut croire qu'il s'y est beaucoup plu ! N'hésitant pas à jouer des clichés sur son pays, il est très réfléchi et la discussion avec lui se fait facilement.
  • Amanda, une américaine prof de yoga dans son pays qui est là depuis quelques semaines et part dimanche. Elle avait connu la ferme lorsqu'elle était venue en AirBnB (je reviendrai plus tard sur ce point) et avait adoré l'endroit. Elle y est donc revenue en tant que volontaire, et s'y plait beaucoup. 

En plus des trois volontaires, il y a Ana, une islandaise qui fait du ménage au sein de la ferme et qui reste pour la soirée. 




Après les présentations, Manuel me fait visiter la ferme. Les locaux sont très bien pensés, et l'intérieur est un véritable dédale. De l'extérieur, la ferme a l'air petite mais une fois à l'intérieur on découvre de nombreux recoins dont on ne soupçonnait pas l'existence. Il y a un sous sol, un étage, plusieurs lieux de vie commune... Je sens que ces trois semaines vont regorger de surprises. 




Puis, c'est l'heure du repas. Conrad a préparé une salade, des légumes sautés et une purée de pommes de terre avec des patates douce. Un délice ! Sans oublier du pain beurré qu'il a fait griller au four. C'était pile ce qu'il me fallait après une journée épuisante dans les transports. 
Après le repas, nous nous posons sur le canapé et nous discutons un peu. J'en apprends plus sur mes hôtes, et je leur parle également de moi.


Maintenant, il est temps d'aller se doucher et se coucher, afin d'avoir de l'énergie pour mon premier weekend en ISLANDE !!!!






Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

POURQUOI L'ISLANDE ?

JOUR 7 : ESCAPADE A LA PISCINE

BALADE PRES DU LAC